Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de armelle darcel thomas


DARCEL, où résidaient-ils à Saint Carreuc en 1846 et 1911?

Publié par armelle darcel thomas sur 22 Janvier 2009, 21:51pm

Catégories : #généalogie

L’auteure  vous propose, ci-après, quelques chiffres et remarques concernant les relevés qu’elle a effectués lors de sa recherche des porteurs du nom DARCEL sur la commune de Saint Carreuc.

 

Il agit ici  de quelques notes et chiffres relatifs à  deux années, celles de  1846 à 1911.

 

 

En 1846, 44 carreucois porteurs du nom DARCEL résidaient dans 6 villages

 

 

Nombre de ménages

couple DARCEL

Nombre habitants

dans logements des couples

DARCEL

Nombre porteurs noms DARCEL

La guerel d’en bas

2

11

5

Le montier

1

7

6

La lande lindu

1

8

2

La sensie

2

17

2

Goinguené

6

26

17

Le vaunuble

5

33

12

 

  • A noter que deux foyers sont signalés  comme recevant « les secours de la charité » car le chef de famille est « laboureur indigent ».

 

 

En 1911, 58 carreucois porteurs du nom DARCEL résidaient dans 4 villages

 

 

Nombre de ménages

couple DARCEL

Nombre habitants

dans logements des couples

DARCEL

Nombre porteurs noms DARCEL

Bourg

2

11

4

Ville caro

6

35

23

Goinguenet

7

39

28

Ville morhen

1

5

3

 

  • A noter que dans ce recensement, les villages sont beaucoup moins détaillés qu’auparavant, le compactage des recensements regroupe les habitations sur 8 « villages » en 1906 et 1911.

 

Une analyse des métiers et de leur évolution est rapide à réaliser sur ces 65 ans. En effet,  en 1846, le métier des hommes, chefs de famille est celui de  laboureur. Ce qui perdure grandement en 1911, car un seul des chefs de famille a un  métier différent, il est   aubergiste au bourg. Tandis que les 14 autres hommes, chefs du foyer, sont déclarés laboureurs.  Le métier des femmes est absent de ces relevés sauf une personne notée ménagère en 1846 et une seconde femme,  veuve, chef de famille,  est citée comme meunière en 1911.

 

 

Ces familles DARCEL  ont suivi l’évolution de l’ensemble des foyers  la commune en ce qui concerne l’accueil d’enfants pensionnaires ou pupille. Ainsi, c’est en  1856, qu’un premier couple DARCEL reçoit une enfant de l’hospice de 8 ans.  En 1911, 7 des 16  familles DARCEL recensées à Saint Carreuc accueillent 9 pupilles ou pensionnaires (53 enfants accueillis en 1911 sur la commune).

 

 N.B. L’auteur reprend l’orthographe des villages telle qu’utilisée dans ces deux recensements.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents