Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de armelle darcel thomas


DARCEL,à propos des prénoms d'hier et d'aujourd'hui

Publié par armelle darcel thomas sur 17 Janvier 2009, 20:15pm

Catégories : #généalogie

Transmis de génération en génération, pour certains  nos ancêtres, ils sont révélateurs de tradition ou d’influences de notables. 

 

Pour les généalogies DARCEL réalisées sur la région plédranaise, plaintelaise, carreucoise, ploeucoise et hénonaise, de 1650 à 1900, les François, Yves Marie, Jacques, Joseph, Guillaume, Ollivier, Jan,  Pierre, Mathurin, Allain sont foisons chez les hommes. Les prénoms Christophe et Thomas a été très portés à la venue d’un prêtre sur Saint Carreuc vers 1735.  Les Sébastien sont  courus sur Hénon. Les Julien et Etienne plus présents sur Plédran.

 

L’ainé ou l’ainée des enfants  reprenant le prénom du père ou de la mère est très vite démontré dans les arbres. Il est vrai que le second prénom permet la distinction entre les François Ferdinand, François Joseph, François Marie, Jean Marie, Jean Louis, ou Anne Marie, Anne Françoise.

 

Mais l’usage du second prénom devient complexe et demande une comparaison plus systématique  entre les différents documents vers les années 1850 entre les Jean Louis et Louis Jean, les Anne Marie et Marie Anne.

 

Les Marie, Françoise, Jeanne, Marguerite, Florence,   Anne   sont objets de bien des contre vérifications pour les femmes. Quoique Florence ou Fleurance est répandu à Hénon, Marie Rose ou Pélagie très fréquents  à Ploeuc  sur Lié.

 

De plus quelques mutations liées à l’âge m’ont valu quelques allers retours avant de comprendre que la Péronnelle du berceau se faisait Perrine une fois mariée sur Plédran. De même, il est parfois compliqué de statuer sur le Elizabeth ou l’Isabelle selon les actes d’état civil. Seule l’usage d’Isabeau dans un des actes permet parfois de statuer.

 

 

Des raretés ont fait feu de paille comme Cyprien apparu en début 1700, fort usité à la révolution puis tombé en désuétude.

 

Aujourd’hui, c’est avec sourire que je constate que  des prénoms portés en 1750-1800  réapparaissent chez nos contemporains DARCEL,   tels  que Grégoire, Thomas, Malo, Brieuc.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents